Restaurants

Illustration d'arrière plan

Nos Chefs

  • Photographie de Martin Simolka

    MARTIN SIMOLKA, Chef des cuisines de Molitor

    Passionné depuis toujours, c'est en cultivant enfant son petit potager et en réalisant les gâteaux d'anniversaires familiaux qu'il prend goût à la cuisine. Après ses études, il fait ses premières armes en Allemagne, son pays d'origine, auprès du Chef Thomas Neeser qui lui transmet sa passion, dans le mythique hôtel 5 étoiles berlinois, le Adlon Kempinski.

    En 2008, il pose ses valises à Paris. Dans les plus belles maisons parisiennes et auprès des plus grands, il apprend et perfectionne son empreinte : de la couleur, des dressages minutieux, des produits de saisons au circuit le plus court possible ou encore une touche asiatique pour l'appel au voyage.

    Du Pavillon Ledoyen, où il développe sa créativité, en passant par le Shangri La, aux côtés du Chef Philippe Labbé qui lui transmet le goût des bons produits et de la simplicité dans l'assiette pour ne se concentrer que sur l'essentiel, et avant un passage au mythique George V, c'est aux côtés du Chef Raoux au Peninsula qu'il passera ses plus belles années en tant que Premier Sous-Chef.

    En devenant Chef de la Brasserie Urbaine de l'Hôtel Molitor, il accepte un nouveau challenge où sa cuisine se fera plus brute et authentique avec un twist de modernité.

    Du végétal et de l'organique pour une carte entièrement repensée, plus proche des envies du client.

    “ La cuisine, c'est du partage, du plaisir et de la rigueur, aussi bien avec les clients qu'avec ma Brigade. Intégrer l'Hôtel Molitor est un rêve pour moi. Quel lieu mythique où le champ des possibles semble infini ! ” .

    Une Brigade d'une trentaine de personnes, 5 Sous-Chefs et une équipe pâtisserie emmenée par Benoit Gressent depuis octobre 2019..

    Sous sa responsabilité également les banquets, le room service, le 1929 et le rooftop.

    Suivez le sur son compte Instagram

  • Photographie de Benoit Gressent

    Louise Riot, cheffe pâtissière

    La jeune Cheffe fait ses armes à Grégoire Ferrandi et l’EBP, avant d’intégrer les cuisines du Westin, Violon d’Ingres ou encore l’Intercontinental où elle perfectionne sa technique, trouve ses marques au sein d’établissements étoilés dans lesquels elle apprend la rigueur, le dressage à l’assiette, ce que représente le feu d’un service... De toutes ces expériences, la plus déterminante sera sa rencontre décisive avec le Chef Dominique Costa. Tant d’un point de vue professionnel qu’humain, Louise apprend aux côtés de ce Chef qui la prend très vite sous son aile, la soutient, la pousse, pour finalement l’emmener au Peninsula Paris, en tant que chef de partie, où elle restera 2 ans.

    Mais Louise veut voyager et quitter Paris. Elle descend alors à Lyon où elle passe une année à la Cour des Loges, auprès du Chef Alexandre Fabregat, en tant que sous-Chef. Une expérience enrichissante qui lui permet de laisser place à sa créativité et commencer à poser les jalons de sa future carrière hors Palaces.

    De retour à Paris en 2020, le Chef Martin Simolka l’appelle pour rejoindre la brigade de Molitor en tant que sous-chef, puis Cheffe dès janvier 2022. Dès son arrivée, Louise s’attaque avec entrain au paquebot que représente Molitor : de la brasserie en passant par le banquet, mais aussi le rooftop l’été, jusqu’au room service... une pluralité de terrains de jeu pour la jeune cheffe. Un lieu dont elle tombe très vite amoureuse, grâce à son infrastructure comme à ses équipes.

    Jeune femme à la personnalité solaire, aux yeux rieurs et au sourire ravageur prône le “ désucré ”, la simplicité et la gourmandise. Elle recherche, s’inspire et innove pour être au plus près du produit et l’utiliser dans toute sa complexité.

    D’une mère martiniquaise et d’un père breton, Louise utilise la richesse de ses deux cultures pour marier toutes les saveurs dans ses créations.

Réservation